dimanche 17 août 2008

Parade de Montréal

Salut les Ouailles !!!

Comme certains le savent peut-être déjà, je suis actuellement de l'autre côté de l'Atlantique pour découvrir une partie du continent Nord Américain !
Pour l'instant, je suis à Montréal et aujourd'hui (dimanche 17) c'est jour de Parade de la Fierté LGBTA (je ne sais pas encore ce que signifie le A, faut que je me renseigne).
Il n'y a aucune Soeur à Montréal, mais j'ai cru comprendre que certains petits Loulous de SéroZéro aimaient bien les Soeurs et pis je mourrais d'envie de faire cette petite Parade Québécoise !

A part un petit problème de talc, qui devrait vite être régler (merci Jérome), tout devrait bien se passer.

La grande question est : comment les personnes vont me percevoir ?
En effet, je défile seule, en grande tenue d'apparat, mais au millieu d'une tonne de Drag Queen plus démente les unes que les autres. Les gens d'ici aiment beaucoup les Drag ( même les vieilles dames très dignes ) alors je sens que ça va être meumeu de faire passer un quelconque message, mais j'y arriverais !

Alors, je file, je vous embrasse très fort et à bientôt


Soeur Rose, au pays des Caribous !

lundi 28 juillet 2008

Blind Test

Hello les Ouailles,

Voici un petit jeu, vous devez retrouver le nom de chaque artiste.
Certaines chansons sont issues de la Messe, d'autre non. Mais ce sont uniquement des chansons ayant un rapport avec les Soeurs et notre combat^^.

Have Fun !

jeudi 24 juillet 2008

Solidays....Stupeurs et Tremblements

Salut mes Ouailles...

Comment vous expliquer, comment vous raconter.

Avant :
Ce ne fût que du stress. De la peur, de la remise en question.
Des coups de fils à Hortense à n'en plus finir :
"Bon, finalement pour Gossip, c'est mort mais Beth Ditto veut vous voir !
-Super !
-Et on vous colle avant Richie Havens, ça vous va ?"
Mais c'est merveilleux !
Quand, tout d'un coup, patatra ! Pas d'horaires de répet' pour la messe....
Alors encore cette peur panique qui vous tombe sur le ventre.
Les doutes, les angoisses.
"Ne t'inquiète pas t'es démente et suffisamment folle pour tout monter toute seule" me répete en boucle Mystrah.
Cela fait bizarre, en quelques mois, je suis passée du statut de "petite nouvelle" à "vielle routarde des trottoirs". Et il est vrai que par moment, j'aimerais bien pouvoir me confier à une ancienne et je pense qu'Ursi ne serait pas totalement contre^^
Alors, il faut tout assumer seule, sans vraiment de recul, la tête baissée.
Mes Sœurs font bloquent autour de moi et ça me rassure.
J'ai décidé d'invité toutes les Soeurs de France aux Solidays, j'ai envoyée mail d'invitation à au moins une sœur de chaque couvent. Résultt : les Chênaies ont une pride, pas de réponse d'Allor, Kékette est la seule à venir d'AS Salem viendra seule après une longue hésitation de Ruby.
Je vais au Chapitre du Couvent de Paris, pour enterrer la hache de guerre une bonne fois pour toute et les invitées à venir aux Solidays : Hilda, Ranya, Emma et Christ'all se décident et des rumeurs courent sur la venue de Magenta et Sparta....
Je décide alors d'organiser un diner-pique nique à la maison avant les Solidays. Histoire de se rencontrer de manière un peu moins formelle.
Et puis, les Sœurs du Couvent de Paris (mis à part Christ'all) m'ont annoncées qu'elle ne désiraient pas faire la messe...J'accepte ce choix, mais quand même, cela m'embête, la messe est un moment tellement fort, tellement beau, j'ai envie de le partager avec elles, car "elles" c'est mes Sœurs, nous faisons toutes partie du même Ordre.
Le diner approche, je coache le fils de la marraine de ma mère (vous suivez) qui doit nous faire une banderole, je surveille la cuisson des pates, je passe un dernier coup de balai et les premières sœurs arrivent déjà. Les premières minutes sont un peu éprouvantes, car la fatigue est là, puis doucement, on se marre, on cause, on se raconte nos histoires de sœurs.
Ranya me dit qu'elle ne veux pas faire la messe car elle l'imagine morbide alors c'est partit pour un visionnage de la messe faite à Soulac !
Et vlan, Ranya nous annonce que maintenant qu'elle sait ce qu'est la messe, elle veut la faire.
Sparta qui nous fait comprendre qu'il aimerait beaucoup venir aux Solidays mais qu'il n'est pas dispo et que ça l'emmerde.
La soirée poursuit son cours, doucement, tranquillement, follement !
Avant d'aller me coucher, je finis le texte d'élévation de ma fille.
Je ne peux pas m'empêcher de stresser encore un peu et je ne trouve le sommeil qu'a 4h30 du mat'.

Pendant :
Le stress de la pluie, de la chaleur, la fatigue, tout va tellement vite. Hilda qui ne peut pas venir.
Et surtout, ce que j'attendais depuis longtemps : le sourire d'Hortense !
Cette nana là, elle déchire, on dirait une vrai rockeuse !
Grâce à elle, les Solidays ont été une vraie réussite.
Je ne pourrais pas m'étendre sur la beauté des rencontres, sur les efforts des volontaires de SolSid.
Je ne saurais vous dire la fierté d'élever SA filleulle, sa fille au rang de novice.
Ni la joie extrême à celle d'Apostasia !
Car oui, Apo est enfin Soeur. C'est un peu la cerise sur le gateau.Toutes les personnes qui étaient présentes dans l"oeil du cyclone" de cet hiver sont maintenant sœur et ça, j'en suis foutrement fière !
Et puis toutes ces messes, plus belles les unes que les autres, plus fortes. Toutes ces émotions, indescriptibles.
La messe devant 8 000 personnes sur le Dôme juste avant Richie Havens !
Comment vous raconter ça, la rencontre avec Richie Havens, avec La Chanson du Dimanche...
Tout ces gens fabuleux, non, ça ne se raconte pas, ça se vit !
Le pétage de plombs dans les coulisses pendant le concert de Gossip avec la chanteuse
Les fous rires avec les petits loulous qui restent bouche bée devant nous et nous devant eux.

Après :
D'abord, il y a la tête qui déborde de souvenirs, d'envie. Et puis, tout d'un coup, ce vide, cette chute de tension, les nerfs à fleurs de peau, les cris, les joies, les larmes de mes sœurs, et les miennes, qui ne viennent toujours, que je sens prête mais qui refusent de couler.
Les envies de dire Merci à la terre entière.

Mais putain, quelle année !!!!!!!!!


Merci à vous !

Merci d'Exister !

mardi 10 juin 2008

Site Internet

Salut les Ouailles !

C'est avec une grande joie que je vous invite à visiter le site internet des Soeurs du Couvent de Paname à l'adresse www.couventdepaname.org

Un site absolument fabuleux, fait par nos soins avec l'aide précieuse de Kriss et Kael.

Je vous embrasse

mercredi 4 juin 2008

Un Baiser

Salut Les Ouailles,

Un des films que j'aime regardé, avec Soeur Mystrah, est Les Chansons d'Amour.
C'est sans doute notre côté midinette qui resort, mais ça fait toujours du bien de voir ce genre de choses.

Si vous n'avez pas vu le film, je vous déconseille de voir la vidéo qui suis.

Je dédicace cette chanson à ma twin Mystrah et aussi à une soeur que j'apprécie et avec qui j'aime parlé car elle a toujours les mots qu'il faut : Sister Mary Timothy Simplicity....



Je vous embrasse

Se rencontrer, Se découvrir, Voyager

Salut Les Ouailles !

Je viens tout juste de rentrer d'un petit week end à Londres avec mon père.
Au delà du fait que cela fut très sympa, cela m'a permis d'aller voir les frangines de Londres.
De discuter avec elles, de leurs rapport au costume, au maquillage ou au non-maquillage.

C'est toujours un plaisir de rencontrer de nouvelles soeurs, de pouvoir discuter avec elles. Les façons de faire divergent, mais le but reste le même.
Après bientôt deux ans de sororat, faire des rencontres comme cela et vraiment un bonheur.
Découvrir de nouvelles réactions, toujours aussi belles.
Je le souhaite à chacune et à chacun.

Voila, un petit mot pour Sisters Angel, Sissy, Matic et Novice mais plus pour longtemps Dirrhea de Londres, Je vous embrasse...

vendredi 23 mai 2008

Le Départ

Hello les Ouailles !

Voila, il est bientôt 9h00 du matin.

D'ici quelques minutes Mystrah va arriver avec la voiture.
Nous allons partir avec elle, Thèrese et notre merveilleux postulant Benoit pour la Gay Pride de Tours.
Il faut refaire 20 000 fois son sac, être certaine que l'on a tout. Une tenue qui soit belle, qui résite à l'eau et à la chaleur. Des parapluies, des capotes, des sourires.
Tout ce qu'il faut pour une belle action.
Laissez ses doutes à Paris sur le déroulement de la Pride et embarquer.
Je stress un peu. Mais ça va bien se passer, comme à chaque fois.
Et quand on aura réussi, elles reviendront toutes^^
Je vous embrasse

jeudi 22 mai 2008

Ellen

Salut Les Ouailles !

Comme vous le savez, la Cour Supreme de Californie vient d'annoncer qu'elle autorisait le mariage homosexuel.

Voici donc une vidéo d'Ellen de Generes, qui fut l'une des première à révélée son homosexualité, qui annonce son mariage en direct lors de son Talk Show. L'heureuse Elue s'appelle Portia de Rossi...



Emouvant n'est ce pas ?

vendredi 16 mai 2008

Se Construire

Hey mes Ouailles^^

Bon, on s'accroche, c'est reparti pour un post fleuve.

Souvent, quand on entre chez les Sœurs, cela fait quelques temps que l'on imagine ce que va être notre nom, notre make up, notre habit.
Je me souviens quand j'étais dans cette situation, j'avais pensée à mettre dans mon nom "Dite A von Teese". On pense tous à beaucoup de possibilité...

Et puis on devient postulant et c'est là que les choses se concrétisent, à l'épreuve du trottoir, des gens.

Qu'est ce que l'on veut dire, montrer ? Qu'est ce que l'on se sent de porter sur nos épaules ?

Il y a celles qui choisissent la maladie comme Soeur Sidarta ou Sidanaïde

Celles qui optent pour un nom plus "politique" comme Apostasia

Ou encore plus "Fun" comme Mystrah

Moi j'ai pris un nom qui mélangerait les deux, à la fois drôle mais qui évoque la maladie : Soeur Rose (cirrhose) (je vous l'accorde c'est pas très compréhensible^^)

Tout cela influe sur nous, le rapport que les gens vont avoir avec nous.

Puis viens la maquillage, toute les soeurs ne se maquillent pas comme des reines, prenez Berthe par exemple, elle a revendique le fait de se maquillé à la truelle ou Soeur Quéquette qui se maquille très peu : le blanc, des faux cils, un coup de rouges à lèvres et hop c'est réglé.
Un maquillage sombre n'évoque pas la même chose qu'un maquillage plus éclairé et festif.

Idem pour la tenue, certaines ne sortent qu'avec des robes de vieux travelots, de putes. D'autres penchent pour des tenues plus Sororales.
L'important étant qu'il faut toujours être bien dans son personnage et ne pas oubliez que quand on sort c'est l'Ordre entier qui sort.

Après quelques temps, quand on dompte son personnage, on peut se permettre certaines libertés, tenté de dégager d'autres images. Par exemple, dimanche dernier, j'étais plus en mode "Retour du Larzac" avec ma salopette bariolé et mes tongs que "Je sors du couvent" . Et en ce moment je suis entrain de me composer une tenue très Marlène Dietrich, je vous mets des photos dès que possible^^

Alors voilà, c'est un peu tout cela qu'il faut avoir en tête quand on commence à se construire.
Après, le personnage est en perpétuelle construction, mais pour cela, il doit avoir de bonnes bases.

Je vous embrasse

mardi 13 mai 2008

L'envie

Salut Les Ouailles !

Et oui, c'est repartie pour un billet de bla-bla sur le "Etre Sœur"

Être Sœur, c'est, avant tout, une histoire d'envie.

Tout d'abord, l'envie d'être postulant, puis novice et enfin Sœur. Cela semble logique, mais après me direz vous.
Et bien, il y a l'envie de sortir, d'aller faire la dindasse, de se retrouver sur un trottoir ou dans une boite.
L'envie de retrouver ses Sœurs en action.
L'envie de faire du beau boulot.
Mais à force d'avoir envie, il arrive que cette fameuse envie, s'en aille, que l'on perde l'envie d'avoir envie comme dirait l'autre péroxydé Sarkozyste....
C'est souvent le meilleure moment pour quitter les Soeurs ou faire une pause, se mettre en congélation.

Mais la plupart du temps, cette envie reste, les projets qui se montent, les déplacements en province. Tout cela demande du temps, mais le bonheur que l'on reçoit en retour n'est rien comparé à la peau qui hurle qu'on arrête de la maquillé toutes les 30 secondes, les pieds qui supplient à genoux de mettre des tongs (ce à quoi on cède facilement, les talons, ça va bien 5 minutes !)

En rentrant chez les Sœurs, j'avais une crainte : Ne pas avoir la patience, me lasser, me laisser dépasser par mon inconstance.
Et pourtant, voilà près de deux ans que je suis chez les Sœurs et cette envie est toujours là. Toujours la même volonté de sortir.
En ce moment, je commence à organiser les Solidays et cela ne s'annonce pas de tout repos. Mais la perspective de passer trois jours à rencontrer d'autres assoc', de nouveaux petits loulous, de revoir des anciens, de redélirer avec des sœurs que je n'ai pas vu depuis longtemps, de remotiver les troupes qui sont crevé le dimanche, me donne envie plus que jamais de continuer.

Alors plus que jamais, on garde l'envie et si on la garde, c'est aussi et surtout grâce à vous.

mercredi 30 avril 2008

Le Lien

Salut Les Ouailles !

Les jours qui viennent de se passer ont vu l'arrivée de plusieurs lettres de postulants.
Souvent, nous les avons rencontré au fil d'une action, sur un bout de trottoir, dans un bar.
Et presque à chaque fois, la même question revient :" Mais vous êtes quoi, qui exactement ?"

Nous sommes un lien, un lien extra-ordinaire, qui relit au plus profond de lui un gay qui à 60 balais, qui a perdu tous ses amis du Sida, qui vit à San Francisco et un jeune homo un peu perdu, qui sort pour la première fois dans le marais à Paris.
Ce lien qui va donner le sourire un type qui va nous croiser dans la rue avec toutes sa bande de potes hétéros qui ne nous connaissent pas, et qui va nous envoyer un "Bonjour Ma Soeur!" alors que nous ne sommes absolument pas dans le Marais.
Un refguge où des gens totalement désorientés vont venir se rattacher.
Ce bout de banquise qui refuse de fondre.
Ce putain de village gaulois qui resiste encore et toujours à l'envahisseur.
Cette voix au bout d'un téléphone qui réconforte encore et encore jusqu'à des heures impossibles.
Des bras qui s'ouvrent inlassablement pour donner toujours plus d'amour et de réconfort, des calins.
Un phare en plein milieu d'une nuit juste un peu trop noire.
Cette chose étrange et surréaliste, difficile à expliquer même pour une soeur.
Comment expliquer qu'un petit gars de banlieue pas particulièrement "open mind" ou qu'un père de famille totalement désenparé va venir se confésser de sa propre initiative ?
Pourquoi une nana hétéro un peu con con va venir vous parler de son mal être juste après qu'un loulou de 15 ans pas très au courant du monde qui l'entoure vous ai parlé pendant une heure de sa solitude ?
Qu'est ce qui lie tous ces gens qui n'ont strictement rien en commun ?
Qu'est ce qui chez nous va les attirer ?
Plus qu'un Imam, un Curé ou un Psy, est-ce vraiment juste cette chose pleine de couleurs, qui fait du bruit et qui amuse la gallerie sur ses talons aiguilles qu'est une soeur, qu'ils vont choisir pour venir raconter leur vie, leurs malheures, les problèmes de coeurs, de famille ? Oui
Et pourquoi ? Ca, je n'en sais strictement rien.
Nous sommes donc ça, juste ce lien, remplie de de magie...

mercredi 23 avril 2008

Oh Les Filles, Oh Les Filles !

Salut Les Ouailles !

Le 30 Avril prochain, sortira en librairie un livre nommé "Le Manifeste Lesbien" de Pauline Londeix.
Un livre écrit par une lesbienne, pour des lesbiennes. 
Une façon de rappeler à ses chers hétéros qu'ils ne sont pas tous seuls.
Une façon de rappeler à ses chers pédés que les filles qui aiment les filles cela existent aussi.

Au fil de nos sorties sur le trottoir, il est récurent d'entendre des petites blagues sexistes, des petites remarques, pas grand chose, des "j'suis pas sexiste mais...". 
Donc mes Ouailles "mecs", ce livre est aussi une façon de vous poser quelques questions.

Pour info, Pauline Londeix sera le 29 Avril chez la Tata dans le Placard, Monsieur Fogiel. 

Au passage je vous signal que cette année la Journée Mondiale de Lutte contre l'Homophobie est placée sous le signe de l'homosexualité féminine.


Je vous embrasse

vendredi 28 mars 2008

vendredi 21 mars 2008

Elévation

Salut les Ouailles,

A l'heure où certains vont en boite faire les dindasses,
D'autres prépare une élévation.
En effet demain nous élèverons un petit postulant au rang de Novice.

Alors pour se détendre, voici une petite vidéo.



Je vous embrasse fort

Soeur Rose

mardi 18 mars 2008

Didier et le Café Lunettes Rouges

Salut les Ouailles !

Comme certains d'entre vous le savent sans doute déjà, nous sommes de temps à autres au Café Lunettes Rouges.
Cette formidable association qui permet aux séropos et aux autres de se retrouver le dimanche après midi au CGL, histoire de se rencontrer, de discuter, bref de sortir de la sollitude qui est parfois plus destructrice que la maladie elle même.

Et bien son fondateur, Didier, organise une exposition de peinture toujours au CGL dont voici l'affiche.

Pute Pride et Printemps des Assoces

Salut les Ouailles !

Après un peu d'absences dut à de multiples causes en notre petit couvent. Je suis de retour sur ce blog afin de vous tenir informer de deux actions.
Tout d'abord le 22 Mars prochain, aura lieu vers 14 heures à Pigalle, la troisième édition de la Pute Pride !
Nous y avions déjà participé l'année dernière avec Sœur Eve, Sœur Mystrah (qui était alors Novice), Sœur Tylège et moi-même qui portait toujours le voile blanc.

Nous serons également présentes le 30 Mars pour le Printemps des Assoces.
Ce sera donc comme d'habitude à l'Espace de Blancs Manteaux, 48, rue vieille du temple dans le 4ème arrondissement.


J'ai également le regret de vous informer du départ de Soeur Tylège de l'ordre et de Soeur Cihère du couvent de Paname.

jeudi 31 janvier 2008

Jesus Is Gay

Voici une petite vidéo découverte sur le net et très amusante !

En Français :


Et en Anglais :

Far Away
envoyé par Joscelin-ATMARD


Le Myspace du Jeune Homme : http://www.myspace.com/gaelaxy

jeudi 24 janvier 2008

Explications

Bonjour à Tous,
Je pense que je vous doit une petite explication, à la limite, une présentation.
Qui suis-je, pourquoi un blog ?
Et bien tout d'abord, j'ai eu l'envie de faire un blog, pour montrer un peu la face cachée de l'iceberg, et vu le tour de taille de certaines, il y a de quoi faire.
Mais aussi, pour exprimé mes colères, mes doutes en tant que Sœur, et des colères et des doutes, on en a tout les jours, à chaque action, pour un regard échangé, pour des mains tendus, pour, ça arrive, des insultes.
Etre Sœur, c'est un peu être les yeux que, parfois, les gens refusent d'avoir, les folies que les gens refusent de faire, c'est être le mégaphone de ceux que l'on entends plus. C'est entendre ce que les gens ne veulent plus entendre.
Etre Sœur, c'est savoir embrasser, câliner, réconforter, c'est parfois, juste être là. Sans aucun autre prétexte que d'être sur un trottoir, dans un bar, avec vous, avec ceux qui sont là. Pour faire rire, mais aussi pour écouter, pour déposer un peu ses bagages.
Quand je suis rentré chez les Sœurs, je ne m'attendais pas vraiment à cela, j'étais débordant d'énergie, et je mourrais d'envie d'être sur le terrain, d'aider les gens. Je n'avais aucune envie d'être enfermé dans un bureau à faire des réunions toute la journée, certes cela est capital pour faire avancer les choses ou pour financer des types d'actions, mais ça ne m'intéressait pas, et puis d'abord, j'ai toujours préférer dépenser l'argent quand gagner !
J'avais tout juste 16 ans et demi, certains pensait que j'étais trop jeune, pas assez mature. Mais au lieu de me traumatiser, de me perturber comme dirait un psy, toutes les expériences, toutes les rencontres, m'ont forgé, m'ont aidé à avancer, à grandir. Tout en étant utile pour les autres, j'étais utile pour moi-même.
Si j'ai créé un blog, c'est pour continuer d'être Sœur, sans forcément être sur le terrain. Pour dire ce que l'on a pas forcément le temps de dire.
Pour parler des amiEs, des copains, des copines, de ceux qui m'énervent ou bien qui me travaillent des cornettes.

Pour ceux qui auraient envie de nous croiser, sachez, que les Soeurs sont partout en France et dans le Monde, (Sisters is watching you...non je blague^^). Nous sortons aussi bien dans le Marais qu'à Corrençon-en-Vercors. Quand nous décidons de sortir pour faire une tournée des bars, nous visitons les lieux qui nous viennent à l'esprit sans vraiment de distinctions. C'est suivant nos envies, l'heure, le niveau de fatigue, la position de la lune. Cela peut allez du Deep au Quetzal, de l'Open Café au Central, ou encore le Tango pour dire Bonjour à Madame Hervé.

Vous voici donc un peu plus éclairer sur le but de ce blog et du pourquoi du comment de la Soeur, si vous voulez connaitre l'histoire des Soeurs, je vous invite à faire un tour sur le site du Couvent de Paname.

Je vous embrasse !

mercredi 23 janvier 2008

Wilkommen Bienvenue Welcome !

Salut les p'tits Loup et Louves,
Je suis Sœur Rose de la Foie de Ta Mère !
Je suis une Soeur de la Perpétuelle Indulgence.
Et ceci, à défaut d'être ma chaire ou mon sang, est mon blog !
Vous y trouverez : mes coups de cœurs, mes coups de gueule, des petits comptes rendus des actions où je suis présente, mes envies, mes petits trucs et autres anecdotes.
Je n'ai actuellement pas de photos de moi en Sœur puisque c'est ma très chère Soeur Mystrah qui les a et vu ses compétence informatiques, cela risque de prendre un peu de temps avant de les avoir^^.
En attendant, je vous invites à jeter un coup d'œil aux sites des Sœurs de France et du Monde qui se trouve sur la droite, ainsi que le blog de Mystrah.
Je vous embrasse bien fort.

A bientôt,


Sœur Rose